La facture, Jonas Karlsson

La facture, Jonas Karlsson

Coucou tout l'monde :)

 

Depuis quelques temps je lis plusieurs ouvrages par semaine et comme je commence à ne plus trouver de "nouveautés" dans mes auteurs préférés ou dans le style que j'apprécie on a mis en place un deal avec une des dames qui s'occupe de l'endroit : chaque samedi matin je lui choisis un livre parmi mes lectures et elle m'en choisit un parmi les siennes. C'est comme ça que ce roman a atterri à la maison...

 

La Facture

La présentation de l'auteur:

5 700 000 couronnes. 600 000 euros. Voilà le montant de la facture dont le narrateur devra s’acquitter. Pour quoi ? Pour tout : sa vie, ses expériences, ses sensations, ses rêves, son bonheur. « Pensez-vous que tout cela est gratuit ? s’étonne l’une de ses interlocutrices. La vie a un coût »

Date de parution: 3 juin 2015
Prix: 17 € neuf
Auteur :Jonas Karlsson
Éditeur: Actes Sud
Traduction: Rémi Cassaigne

Un auteur inconnu:

Du moins pour moi, et je pense qu'il l'est également pour quelques un(e)s d'entre vous. Voici donc quelques informations que j'ai trouvé grâce à mon ami Google.

Jonas Karlsson est né en 1971. Il est l'un des acteurs les plus éminents de la Suède et a joué dans de nombreux longs métrages, dans des séries, et s'est illustré dans de multiples rôles au Théâtre dramatique royal - scène majeure du pays. Il a lui-même écrit plusieurs pièces avant de passer à la fiction en 2007.

Son oeuvre, essentiellement composée de nouvelles et de récits, The Invoice, Spår i snön ou encore The Room, a été traduite dans une quinzaine de langues.

 

Encore une nouvelle taxe!

On dit souvent que l'essentiel dans la vie c'est d'être heureux et que le bonheur n'a pas de prix. Et c'est vrai. Imaginez maintenant que le bonheur et tout ce qui le compose, la vie en général quoi, vous soit facturé?

Je ne parle pas d'un impôt comme l'audiovisuel ou les taxes pour les véhicules qui touchent des domaines non vitaux, mais bel et bien de la vie. Un magnifique coucher de soleil, la naissance d'un enfant, une amitié, un travail que l'on aime....Il ne s'agit pas ici de mesurer notre bonheur en fonction de notre réussite professionnelle, de notre compte bancaire ou de la durée d'un mariage mais tout simplement de calculer de manière scientifique sur la base de très nombreux facteurs notre capacité à être heureux.
Pour chaque individu les données prises en comptes sont propres, puis une facture est établie en fonction des résultats et envoyée à chaque individu.

Imaginez qu'il soit possible de le calculer de manière scientifique, à combien s'élèverait votre facture ???

 

Une histoire originale et déroutante:

Notre héros, 39 ans et pas de nom, est bien loin d'imaginer que la vie puisse être payante. Alors lorsque la WRD lui réclame 600 000 € il croit à une erreur informatique ou à une usurpation d'identité. Jusqu'à ce qu'il comprenne qu'il s'agit de LA facture.
Parce que, grande nouvelle, le bonheur a finalement un prix!

Employé à mi-temps dans un ciné-club, célibataire, orphelin et loin de vivre dans le luxe et l’opulence, il ne comprend pas comment il pourrait se voir facturer autant, voire bien plus que d'autres qui connaissent le succès ou roulent sur l'or.

Quand en plus son meilleur ami lui annonce la somme dérisoire que la WRD lui réclame, il décide d'en avoir le cœur net !

 

Un roman qui fait réfléchir:

Avec seulement 190 pages j'ai lu ce roman d'une traite. Je n'ai pas fais de pause et ce malgré des débuts difficiles.
Si l'histoire est originale, j'ai parfois eu l'impression que c'était lent et que l'auteur aurait pu donner du rythme à son écriture. Certes au fil du roman le héros évolue, il traverse différentes situations et le récit connait quelques rebondissements mais cela reste très gentillet.

Mais contrairement à d'autres livres que j'ai fini par délaisser j'ai continué ma lecture curieuse de savoir pourquoi le montant de la facture de notre héros était si élevée.

C'est un livre accessible, facile à lire et à comprendre, mais je vous préviens tout de suite qu'il n'y aura ni sang, ni action, ni suspens à vous tenir en haleine des heures durant. L'histoire vous amène à vous mettre à la place du héros et à vous interroger sur l'existence, la votre et celle des autres.

Est ce que le bonheur ne s'apparente qu'à des expériences agréables ? Est ce que deux personnes peuvent être heureuses alors même qu'elles ont vécues des expériences diamétralement opposées ?

C'est aussi une nouvelle façon d'aborder notre société qui pense et croit que tout est scientifiquement calculable et par conséquent facturable. 
A chaque expérience heureuse la facture s'alourdit, et pour chaque situation désagréable, on obtiendrait un dégrèvement. Mais si même dans la pire des situation on arrive à se relever et à en tirer quelque chose de positif ?

 

Je vous le recommande?

Malgré tout ce que j'ai pu écrire ce sera un oui. Je regrette le manque de rythme et d'action, que je comprends, mais qui aurait pu apporter un peu de piquant à l'histoire comme par exemple un passage ou le personnage aurait élaboré les plans (mentalement, sans jamais passer à l'acte) d'un braquage de banque, ou encore une cavale incroyable.

Toutefois j'ai passé un bon moment. J'ai apprécié découvrir un personnage sans histoire, à la vie lisse et routinière qui se retrouve tout à coup dans une situation extraordinaire et qui va comprendre, et nous faire comprendre, que le bonheur est la somme de toutes les événements de la vie et des expériences que nous en tirons.

 

 
La facture

La facture

Retour à l'accueil