Sang total, plasma ou plaquettes, pourquoi je donne

...et surtout pourquoi on devrait tous donner ! On le sait grâce aux campagnes d'affichage ou encore aux spots télévisés, donner son sang est important, cela peut sauver des vies. Mais nombreux sont ceux qui ne se sentent pas concernés, qui ne sont pas directement touchés, et qui ne donnent pas. "J'ai peur des aiguilles", "je manque de temps", "c'est trop loin de chez moi"...ces excuses je les ai souvent entendues.

Mais savez vous que chaque jour des personnes malades, accidentées ou encore en salle d'opération ont besoin de sang, de votre sang ?

Alors laissez moi vous raconter une petite histoire...

Quand j'ai eu 18 ans, à l'heure où tout jeune rêve fiesta, bac et permis, j'ai décidé que la première chose importante que j'allais faire dans ma vie d'adulte ce serait de donner mon sang!! 

Je me suis donc rendue à l'infirmerie de mon lycée qui organisait avec l'EFS une collecte, pile 15 jours après mon 18ème anniversaire. Le médecin et le personnel étaient vraiment accueillant, et rassurant, et même si je me suis demandée un instant ce qui allait m'arriver, une fois le don terminé je suis ressortie avec un sourire scotché sur la figure. Je me sentais bien et toute fière de moi.


J'ai donné mon sang durant 3 ans, aussi souvent que la législation le permet, en répétant sans cesse à ceux qui me demandaient "pourquoi je faisais ça" que ça pourrait sauver quelqu'un, et que si un jour ça m'arrivait à moi d'avoir besoin d'une transfusion, j'aimerais que quelqu'un ait pensé à donner!!!

Ben je pensais pas si bien dire!!

J'ai 21 ans quand notre ma princesse naît. Un événement attendu par toute la famille car même si avec son papa on est jeunes, on l'a désiré cet enfant, on y a pensé des mois entiers. Elle sera heureuse notre fille: jolie maison, belle chambre, famille aimante....On imagine, on rêve, on nage en plein bonheur!!


Deuxième jour parmi nous et le  bonheur vire au cauchemar quand on nous apprend que notre puce à 3 graves malformations cardiaques.

A 5 mois elle sera opérée à coeur ouvert, son coeur arrété à l'aide d'une solution de potassium et son sang dérivé dans une machine qui l'oxygènera et l'enverra aux organes. Concrètement son sang ne circule plus dans son corps mais dans une pompe posée à côté d'elle.

Son corps de bébé contient très peu de sang, l'équivalent d'un biberon nous a dit le chirurgien,  il est donc prévu qu'elle soit transfusée. Le don de sang entre parents étant interdit, elle recevra le sang d'un donneur anonyme.

Si aujourd'hui tout va bien, si notre princesse est devenue une adorable jeune fille de 11 ans, drôle, intelligente et mature, c'est en partie grâce à celui ou celle qui a donné son sang.

Je ne sais rien de lui, ou d'elle, juste qu'il était en bonne santé, qu'il est de groupe A+ et que ce geste anonyme et désinteréssé à sauvé notre bébé parce que sans ce sang même le super travail des chirurgiens n'aurait servi à rien !

 

Aujourd'hui la règlementation si elle ne change pas fait que notre fille ne pourra pas donner son sang. Malgré tout elle m'accompagne souvent sur les collectes, discute avec le personnel et les receveurs pendant leur collation, et prend conscience de ce qu'un anonyme a fait pour elle.

J'ai toujours voulu donner mon sang mais cette épreuve m'a fait comprendre que tout ce qu'on nous dit, toutes ces campagnes d'information ne sont pas que des mots. Il y a derrière tout ça des personnes qui souffrent, parfois même qui meurent. Alors bien sûr pour donner son sang il faut remplir certains critères d'âge, de poids, de santé, mais si tu les remplis toutes et que tu ne donnes pas je t'invite à le faire.

Je donne mes plaquettes la plupart du temps, mais on peut donner son plasma ou son sang. C'est rapide, pas douloureux du tout contrairement aux idées reçues, le personnel est vraiment génial et attentionné, et ce geste qui ne te coûte rien à toi permettra peut être à un enfant d'avoir un avenir et de grandir auprès de sa famille, où à une jeune femme de survire à un accident de la route et plus tard de rencontrer l'amour et d'être heureuse, ou encore de sauver la vie de ce vieux monsieur qui vient juste d'être grand-père et qui, grâce à toi, aura la chance de connaître son petit-fils !

 

Retour à l'accueil