Une vie en échange roman

Une vie en échange roman

Coucou tout le monde :)

Ce matin j'ai envie de partager ma dernière lecture, une dernière découverte,  un dernier coup de coeur qui date d'il y a 4 ans. Pourquoi ce livre ? J'en avais gardé une bon souvenir, sans me rapeler de toute l'histoire, alors je l'ai à nouveau emprunté à la médiathèque afin de le relire

La première fois que je l'avais lu le résumé m'avait rappelé les oeuvres Musso et Levy, et plus précisément quelques uns des passages de leurs romans. Du coup j'étais curieuse de lire les 272 pages du roman de Lorraine Fouchet.

C'est indéniable, j'ai abordé ce livre avec une curiosité absolue et beaucoup d'attentes..

 

Petit résumé selon l'auteur:

"Silvia, l'héroïne, est la jeune patronne du restaurant italien Amore et Pasta. 
Au premier chapitre, elle sauve la vie d'une de ses clientes qui s'étouffe en mangeant... la cliente, en la remerciant, prétend que Silvia a gagné "une vie en échange", celle "de la personne qu'elle aime le plus au monde", et qu'elle a 3 jours pour décider de qui il s'agit...
Silvia la croit folle. Mais, le soir même, son père et son amoureux se retrouvent en danger de mort. Elle est alors bien obligée de se rendre à l'évidence : le chrono est lancé, rien n'est définitif avant le 3ième jour, mais, après, il faudra choisir !"


Le roman:

Auteur: Lorraine Fouchet
Editeur: Robert Laffont
Date de parution: mars 2008
ISBN: 2221110226
Prix moyen : 19 euros

 

La vie est ainsi faite qu'il nous faut sans cesse choisir:

Le livre compte 43 chapitres regroupés en 4 grandes parties.
Ces parties représentent les 4 jours durant lesquels se déroule l'histoire.

Petite note originale, chaque jour se présente comme un menu de restaurant avec 2 recettes italiennes à base de pâtes, et d'un dessert, le tout écrit en italien et traduit en français et choisi en rapport avec le roman.

 

Lundi, chapitres 1 à 3

Ce chapitre plante le décor, et nous fait découvrir le lieu où se déroulera principalement ll'histoire, le Restaurant Amore & Pasta tenu par Jacopo et sa fille Silvia.
Ce restaurant était autrefois tenu par Jacopo et sa femme Maria, jusqu'à ce que celle ci ne meure étouffée en dégustant le gâteau préparé par son mari pour le douzième anniversaire de sa fille (...ouais je sais c'est con, mais c'est pas moi l'auteur !)

C'est aussi le chapitre qui nous présente les personnages, et de ce côté là je trouve le choix assez original puisque de nombreuses nationalités sont présentes: Silvia et Gena sont françaises, Jacopo et Raffaella italiens, Julian anglais et Tom américain.

Enfin, c'est ici que débute l'intrigue, lorsque Silvia sauve Gena en pratiquant la méthode Hemlich, celle la même qui aurait pu sauver sa mère....

 

Mardi, chapitres 4 à 14

Gena se présente chez Silvia pour la remercier, mais au lieu de fleurs ou de chocolats, elle offre à Silvia la possibilité de sauver l'un des êtres qu'elle aime le plus au monde. 
En sauvant la vie de Gena, en s'interposant entre elle et la mort, Silvia gagné une vie en échange. Mais il y a une condition pour qu'elle puisse sauver l'un d'eux : elle devra choisir lequel dans 3 jours.

Par loyauté, et par amour, elle choisirait son père, mais que sera son avenir sans Julian son amoureux?

 

Mercredi, chapitres 15 à 23

Il lui reste deux jours pour choisir. 
Silvia envisage alors la vie avec Julian, en choisissant de laisser mourir son père.
Ce choix plein d'amour et d'espoir dans l'avenir est il une garantie ? Silvia sera t elle heureuse auprès de la seconde personne la plus chère à son coeur ?

 

Jeudi, chapitre 24 à 37:

Silvia a tout envisagé, tourné et retourné l'équation dans tous les sens, et si le problème lui parait insoluble, elle perçoit enfin une lueur d'espoir, une solution dans tout ce drame.

 

Le lendemain, chapitres 38 à 43

Vous vous demandez surement pourquoi pas "Vendredi"?
Pour le savoir, le comprendre, il faut lire ce livre. L'auteur ne parle pas ici du lendemain du dernier jour, celui qui arrive après la date butoire, la date à laquelle Silvia doit choisir, mais du lendemain du premier jour.

 

Annexe

Cette partie est un bonus culinaire, les recettes du tiramisu et du sabayon, pour ceux à qui l'évocation des recettes et de l’Italie aura ouvert l'appétit !!

 

Mon coup de coeur:

Je dois avouer que j'ai été très agréablement surprise par ce livre et ce dans son ensemble. J'apprécie la structure choisie par l'auteur et la présentation originale, mais réfléchie, des chapitres.

Les personnages ont été choisis avec soin, chacun faisant l'état de descriptions détaillées au fil des pages. On y découvre outre leur âge et leur apparence physique, leur rencontre, leurs désirs, leurs rêves, leurs blessures, leurs espoirs et par là même les raisons de leur amitié.

Les nationalités et les âges diffèrent, et cela permet à l'auteur de jouer avec les lieux, les références historiques et les catégories sociales ce qui apporte du crédit à l'ensemble. On y parle de Rome et de la mythologie, d'Hollywwod et du cinéma, de littérature, de cuisine, et même de Dr House et de Grey's Anatomy....
Un régal pour l'imaginaire !!!

L'histoire est captivante et si la trame se résume au choix que doit faire Silvia, l'auteur aborde au fil des pages différents points de psychologie comme la loyauté, la perte d'un être cher, la recherche du bonheur, la culpabilité, ou encore la signification des rêves. 
L'aspect psychologique est abordé avec délicatesse et discrétion, il s insinue dans l'histoire au fil des évènements, et à aucun moment cela ne nuit au roman.

Certains passages de ce livre mêlent joie et tristesse, frôlant souvent le fantastique, l'irréel et la folie. 
Comme les oeuvres de Levy et Musso, c'est frais, fantasque mais mais très réaliste, extrêmement bien écrit mais d’une légèreté infinie, prévisible mais surprenant.
Mais ce roman n'est pas pour autant une pâle copie car il a d'autres atouts: un style bien à lui, qui fait qu'il entre dans la catégorie de ces grands auteurs tout en gardant son identité.

Les rebondissements sont nombreux, et captivée et intriguée j'ai dévoré ce livre en 1 journée.
A aucun moment je n'ai senti que le roman s’essoufflait, à aucun moment il ne m'a déçue et si tu aimes lire je te le recommande.
 

Pour résumer ce livre, je citerai l'auteur dans le dernier chapitre:

Tout le monde a lu Alice aux pays des merveilles, et accepté de croire le temps de cette lecture qu'on peut rapetisser ou grandir en mangeant un bête gâteau....On trouve la ficelle un peu grosse, le moyen trop facile. Mais on y a adhéré et c'est ce qui importe.

 

 

 

Lecture: "Une vie en échange" , le roman à découvrir !
Retour à l'accueil