Don de moelle, devenez veilleur de vie

Don de moelle, devenez veilleur de vie

Eh non je ne vais pas vous parler mariage. Encore moins service militaire ! Je vais vous parler de quelque chose qui me touche particulièrement, encore plus aujourd'hui..

 

Ce matin en discutant avec les puces dont je m'occupe avant l'école j'ai appris que leur copain W. n'était toujours pas revenu à l'école. Quand elles m'en avaient parlé il y a 15 jours je pensais que comme beaucoup d'enfants il avait attrapé une mauvaise gastro. Une angine. Un rhume. Qu'il reviendrait vite une fois guéri.

Mais aujourd'hui les deux copines m'ont annoncé du haut de leurs 6 ans que leur copain était gravement malade. "Tu sais maîtresse elle lui amène le travail chez lui, elle lui apporte les dessins qu'on lui a préparé et elle lui raconte ce qu'on fait en classe".

W a une leucémie. Je sais qu'il y en a plein des enfants dans le même cas, trop même, mais là j'avoue que je suis sous le choc. Ce petit garçon je le croise chaque jour depuis 3 ans. Je le vois jouer avec les petites, elles en parlent souvent quand elles me racontent l'école, et ça m'as mis un coup au coeur.

Si je ne figurais pas déjà sur le registre national des donneurs de moelle, je me serai inscrite immédiatement. Mais j'y suis déjà.

Quand j'y repense c'est peut être pour lui que le téléphone avait sonné pendant mes vacances en Floride.Il était 4 heures du matin heure locale, 10 heures en France, quand l'hôpital de Béziers m'a appelé pour des examens complémentaires. J'étais potentiellement compatible avec un receveur. C'était peut être W, ou peut être un autre enfant, ou une jeune maman célibataire, peu importe. Les examens ont montré que je ne suis pas le bon donneur, pas totalement compatible. 

Je pense tous les jours à celui ou celle qui attendait sa greffe, je pense à W tous les jours. Et j'espère de tout mon coeur qu'on a trouvé quelqu'un de compatible, en France ou à l'étranger. Et je pense à tous ceux et celles qui pourraient sauver des vies mais qui ne le font pas. Certains sont dispensés pour des raisons médicales, mais les autres ? 

Trop de travail ? moi aussi je bosse, 50h/semaine.

Peur d'avoir mal ? La procédure est en fait peu douloureuse, et puis c'est sûr qu'un enfant de 6 ans atteint de leucémie ne souffre pas lui !

Trop compliqué ? Fausse excuse, c'est archi simple en fait et c'est expliqué .

 

La maladie ça vous tombe dessus comme ça, sans prévenir, ça touche votre enfant, votre maman, votre soeur, votre meilleure amie, votre voisin ou votre banquier. Mais peu importe, la réalité c'est que ça détruit des vies et des familles, et que la seule solution pour remédier à ça c'est vous.

 

Statistiquement vous avez une chance sur 1 million d'être compatible avec un inconnu, mais imaginez que vous soyez cette chance, sa chance ? Si vous pouvez sauver une seule vie, peu importe laquelle, ça ne vaut pas le coup de se renseigner, voire de s'inscrire ?

 

C'est la première fois que je m'assois devant mon clavier pour un sujet aussi important et aussi grave, et je vous remercie, vous qui m'avez lu jusqu'au bout.

 

A très bientôt, avec peut être de bonnes nouvelles pour W.

 

 

 

Retour à l'accueil